« Le roc et la pierre du scandale » – 21° dimanche, Année A

 « Ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. (Matthieu 16, 13-20)

Jésus pose à ses disciples la question capitale : « Pour vous qui suis-je ? » « Tu es le Messie. Le Fils du Dieu vivant », répond sans hésiter l’apôtre Simon. Jésus reconnaît ici la voix de l’Esprit et déclare : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église ».

Mais il y a la suite – ce sera l’Evangile de dimanche prochain (versets 21-23) : « Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. »

Le drame de Pierre est celui de toute l’Eglise : Quand les baptisés écoutent la voie de l’Esprit, ils deviennent des rocs – à la suite de l’apôtre Pierre et de ses successeurs à Rome. Mais chaque fois que leurs peurs prennent le dessus – ils deviennent des « scandales », ce qui signifie littéralement « des pierres qui font trébucher le long du chemin ».

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

EIIL – D’où viennent les armes ? D’où viennent les fonds ?

Il y a un aspect de la crise syrienne-irakienne, que je n’arrive pas à cerner. Aujourd’hui encore – d’où viennent les armes de l’EIIL (Etat Islamique en Irak et au Levant) ? Il est probable que – comme toute opposition au régime syrien – celui-ci a initialement bénéficié d’un soutien financier, matériel et militaire du Qatar, de l’Arabie saoudite, de la Turquie, de l’Occident et des organisations wahhabites-salafistes du Golfe, dans le cadre de leur aide aux combattants de l’Armée syrienne libre (ASL), du Front al-Nosra et d’autres groupes islamistes. Nous savons aussi que l’EIIL a depuis mis la main sur des champs pétroliers et des raffineries en Syrie ou en Irak et en tire de gros revenus.

Mais pour vendre du pétrole, il faut des acheteurs. Et pour acheter des armes, il faut des vendeurs. Ma question est donc de savoir – à l’heure où le pseudo-califat est condamné par le monde entier, en ce compris par nombre d’autorités religieuses sunnites – qui achète du pétrole à ces gens-là et qui leur vend encore les armes sophistiqués, leur permettant de poursuivre la guerre ? Comment les forces de renseignement du monde entier n’arrivent-elles pas à mettre un embargo complet sur l’armement de l’EIIL, les forçant à terme à cesser leur offensive ? Pour moi, cette question reste ouverte. Si quelqu’un a une piste de réponse sérieuse et argumentée (pas de slogans faciles, SVP!) –  merci de la partager.

Publié dans Non classé | 7 commentaires

Ebola… Si loin. Si proche

Comment passer à côté de l’interview de ce jour, parue dans les colonnes du quotidien bruxellois « Le Soir » (p.4) du professeur Nathan Clumeck, pionnier de la lutte contre le sida, et chef de service honoraire des maladies infectieuses de l’hôpital St-Pierre à Bruxelles ? J’en cite ici le dernier paragraphe :

Question : les éléments de cette équation sont connus depuis mars. Pourquoi n’a-t-on rien fait ? N. Clumeck – Parce qu’on fonctionne dans le déni. Malgré l’expérience du passé. Ce qui change tout dans cette épidémie, c’est que le virus frappe en zone urbaine. Jusqu’ici, les épidémies d’Ebola avaient frappé des villages isolés. Ils implosaient et une personne sur dix parfois seulement survivait. Mais peut-on voir une ville comme Lagos, avec 20 millions d’habitants, évoluer vers une fin similaire ? Sommes-nous prêts à vivre avec cela ? Ou faut-il entrer en résilience, combattre tous ensemble ce péril ? Il est urgent que la planète s’unisse contre Ebola. On n’a que trop tardé. Il faut arrêter le déni face à cette épidémie qui n’est plus sous contrôle. Dépassons l’émotion et retroussons-nous les manches contre cette menace. Ce doit être la réponse coordonnée de l’être humain, de l’humanité, contre un virus qui veut le détruire. Sinon la panique va flamber et le virus gagner chaque jour. Il faut accepter aussi de dépenser de l’argent pour des systèmes de défense qui ne serviront peut-être jamais. Et revoir notre manière de nous développer et de consommer : si l’humain n’avait pas construit des villes monstrueuses, qui coagulent sans égouts, sans évacuation des déchets, à la place de la jungle, jamais le virus, qui y a vécu sans doute discrètement des centaines d’années, ne serait entré dans la ville…

J’apprends ce jour qu’une série de malades d’Ebola se sont évadés d’un hôpital du Liberia. Et si – par désir de survivre ou téléguidé par un réseau malintentionné – l’un d’entre eux se retrouvait en Europe, dans les rues d’une de nos brillantes capitales ? Alors, ce fléau lointain pourrait devenir bien autre chose qu’une rubrique catastrophe en ces mois de vacances. Déjà un Guinéen de 13 ans, atteint de fièvre, se trouve en quarantaine à Ostende. Ne l’oublions jamais – notre monde est devenu un village.

Publié dans Non classé | Un commentaire

Le photographe et la Vierge – La Libre 14 août p.53

Ce jeudi 14 août est paru ma chronique du mois est parue dans le quotidien « La Libre » en p.53.  Pour lire cette chronique, cliquez sur le lien suivant: « Le photographe et la Vierge »

Merci à la rédaction de « La Libre » de m’offrir cet espace d’expression et bonne fête de l’Assomption à chacun.

 

 

 

 

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Politique – Gros menteur va ! – M… Belgique p.22

Ci-dessous ma chronique parue en p.22 dans l’hebdo M… Belgique du 8 août. Merci à la rédaction de me donner cet espace d’expression:

Résumons-nous : Des politiciens nous avaient promis de ne pas signer d’accords régionaux/communautaires avant les accords fédéraux. Et ils le firent. D’autres avaient juré qu’ils resteraient bourgmestre de plein exercice et ne deviendraient donc pas ministre. Ce qu’ils sont devenus. D’autres enfin, qu’ils feraient tout pour ne pas négocier avec tel parti régionaliste… Avec lequel ils se préparent à former un gouvernement. Et chacun de traiter son opposant de « gros menteur »…

Menteurs, nos politiques ? Autant que moi, gamin, à qui cette vieille dame demandait si je trouvais bons les biscuits rances qu’elle me donnait à manger. Jamais je n’aurais osé lui dire la vérité – et ma mère ne me l’aurait pas pardonné. Cela faisait-il de moi un gros menteur ou un garçon poli ? De même, les déclarations pré-électorales participent d’une autre grammaire de la vérité que ce que l’on confie à un ami dans le blanc des yeux. Il s’agit tout au plus d’une déclaration d’intention… dans la mesure du possible. Alors, il est vrai qu’il vaudrait mieux saupoudrer ses promesses électorales de « si possible » et de « on verra bien ».  Mais, en politique, les plus sincères sont rarement élus… Et là, c’est à l’électeur de s’en prendre à lui-même.  Bref – nos politiques – de gros menteurs ou d’habiles négociateurs? Je penche pour l’explication bienveillante. En effet – face aux vieilles dames – il est bon qu’un petit garçon reste poli…

Publié dans Non classé | 10 commentaires

Blog: bilan du mois de juillet

Ce blog a été ouvert le 11 mars 2011.

2011En mars, il recevait 1467 visites et 2383 pages avaient été vues. Du 3 avril au 3 mai, il recevait 3689 visites et 5483 pages étaient visionnées ; du 1er mai au 31 mai 3322 visites et 5626 pages visionnées. Du 1er juin au 31 juin, le blog a reçu 3464 visites et 5721 pages furent visionnées.  Pour le mois de septembre 4423 visites sont enregistrées et 6683 pages sont visionnées. En octobre, il y eut 3027 visites pour 4689 pages visionnées. En novembre, il y eut 2679 visites pour 3915 pages visionnées. En décembre, 3203 visites pour 4754 pages visionnées.

2012En janvier, 3143 visites pour 4815 pages visionnées. En février, cela donne 3709 visites pour 5501 pages visionnées. En mars, il y eut 3592 visites et 5530 pages visitées. En avril, il y eut 4063 visites pour 6280 pages visitées. En mai, il y eut 4895 visites pour 8100 pages vues. En mai, il y eut 4499 visites pour 5395 pages vues. Je n’ai pas reçu les chiffres de juin. En juillet,  3502 visites pour 4158 pages vues. En août: 3213 visites pour 5059 pages vues. En septembre: 5624 visites pour 8773 pages vues. En octobre 3268 visites pour 5337 pages vues. En novembre 3467 visites pour 5777 pages vues. En décembre 3018 visites pour 4411 pages vues.

2013En janvier 3891 visites pour 5419 pages vues. En février 3736 visites pour 5724 pages vues. En mars 5198 visites pour 7740 pages vues. En avril 4415 visites pour 6323 pages vues. En mai 6693 visites pour 9284 pages vues. En juin, 4236 visites pour 6339 pages vues. En juillet, 3316 visites pour  4477 pages vues. Pour août, je n’ai pas reçu de données. En septembre 3820 visites pour 4386 pages vues.  En octobre 3299 visites pour 5172 pages vues. En novembre 3982 visites pour 6103 pages vues. En décembre 3512 visites pour 4199 pages vues.

2014En janvier 2251 visites pour 3481 pages vues (baisse qui s’explique sans doute  par la semaine de repos, début du mois).  En février 3714 visites pour 6070 pages vues. En mars 3556 visites pour 5454 pages vues. En avril, 2884 visites pour 3379 pages vues. En mai, 3582 visites pour 4319 pages vues. En juin, 3686 visites pour 4571 pages vues. En juillet, gros rebond avec 6696 visites pour 7864 pages vues.

Le lectorat belge compte 4173 visites. La France suit avec 505 visites et – une première – les Etats-Unis avec 46 visites.

L’article le plus fréquenté fut « Un nom et un visage » du 18 juillet avec 846 visites. Vient ensuite « Cours de religion et de morale » du 19 juillet avec 680 visites et « Un drame idiot » du 18 juillet avec 587 visites.

Merci aux lecteurs et suite au mois prochain.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Blog en vacances

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à la mi-août, ce blog entre en période de repos. Merci à tous ses fidèles lecteurs, contributeurs, contradicteurs, correcteurs, etc. A la joie de vous retrouver pour la fête de l’Assomption.

Bonne saison estivale à chacun.

EdB

Publié dans Non classé | 2 commentaires

« Là où est ton trésor, là sera ton cœur » – 17° dimanche, Année A

 « Ayant trouvé une perle de grande valeur, il vend tout ce qu’il possède, et il achète la perle». (Matthieu 13, 44-52)

 

La parabole du trésor dans le champ et celle de la perle rare, sont des illustrations de la conversion. L’homme ou la femme qui fait l’expérience spirituelle du Christ, comprend intérieurement que tout le reste n’aura de la valeur qu’en fonction de l’unique nécessaire. A la manière du jeune amoureux qui abandonne le confort de la vie célibataire pour sa belle, le disciple du Christ change de vie – non par devoir – mais par désir. Comme l’écrira quatre siècles plus tard saint Augustin : « Donne-moi quelqu’un qui aime et il sentira la vérité de ce que je dis. Donne-moi un homme tourmenté par le désir, donne-moi un homme passionné, donne-moi un homme en marche dans ce désert et qui a soif, qui soupire après la source de l’éternelle patrie, donne-moi un tel homme, il saura ce que je veux dire. »

La parabole du filet plein de poisson, que l’on trie sur le rivage – explique que le chrétien est ensuite invité à faire un tri dans sa vie pour choisir ses priorités : Qu’est-ce qui est au service de l’Evangile et qu’est-ce qui m’en détourne ?  « C’est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux, est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien ».

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Chapeau…

En p.6 du quotidien « le Soir », cette déclaration d’Olivier Deleuze coprésident d’Ecolo à propos des mauvais résultats électoraux de son parti : « Moi, j’assume le mauvais résultat et les erreurs. Avec Emily (Hoyos) j’ai été élu chef. C’est de ma faute, voilà. Et ce n’est pas la faute d’un lampiste, fut-il prestigieux. Cela fait partie de mon devoir: on assume. (…)  Ma responsabilité est totale, totale. »

Une prise de responsabilité trop rare pour ne pas être saluée.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

This is Belgium…

A mes amis étrangers qui avaient déjà du mal à suivre quand on leur expliquait durant le Mondial de foot que, dans notre équipe nationale, le gardien s’appelle Courtois – mais qu’il est flamand – et le défenseur central Van Buyten – mais qu’il est wallon – il va falloir désormais faire comprendre que le ministre-président Demotte dirige les francophones*, là où son collègue Bourgeois gouverne les flamands.

Bienvenu en Belgique – pays du Waterzooi et du Surréalisme.

* Et Vervoort à Bruxelles…

Publié dans Non classé | Un commentaire